Voyager responsable

Etre un·e voyageur·se responsable semble évident et pourtant, les comportements que l’on a sont tellement ancrés en nous et automatiques qu’il est parfois bon de rappeler quelques bases. Cela vaut bien sûr en toutes circonstances et pas uniquement lors d’un stage au sud. Il s’agit d’être responsable de soi-même et également vis-à-vis des autres.

Circulation

Attention, la circulation peut parfois paraître "chaotique" dans certains pays, et pas seulement à cause de l'état des routes, les habitudes de conduites peuvent surprendre. D'après les statistiques, les accidents de voiture sont la première cause de mortalité chez les expatriés.
Si tu es conducteur·trice, vérifie que ton permis est valable dans le pays dans lequel tu te trouves, dans le cas contraire, il existe des permis internationaux.

Petit rappel : conducteur ou passager, la ceinture de sécurité est obligatoire (s'il y en a une) et si tu es à moto, n'oublie pas le casque ! Fais également attention à ne pas prendre des routes réputées pour être dangereuses (coupeurs de route).

Quoi qu'il en soit, n'oublie pas que dans la plupart des cas, sur la route, le piéton n'est pas prioritaire. Comme ici, sois vigilent et prudent.

Comportement intimes

Les IST (chlamydia, HSV, Hép B, HIV…) sont une réalité, quel que soit le pays où l'on va. L’usage du préservatif est donc indispensable. De préférence, achète-les avant de partir afin d’être sûr d'en avoir toujours sur toi.

Pour éviter une contamination au VIH ou à l’Hépatite B, fais également attention aux lames/aiguilles si tu te fais raser, percer, tatouer, etc.

Et si tu effectues un stage dans le domaine médical, sois attentif aux mesures de prévention et de sécurité (gants, aiguilles stériles, …)

 

Ce qui va de soi... et pourtant !

Un autre continent, un autre pays, d'autres pratiques, des comportements qui peuvent t'interpeller, des façons de voir le monde différentes ; cela peut parfois être un choc. C'est normal.

Comment y faire face ? Voici quelques suggestions :

  • Observe les façons de faire au quotidien : comment les gens se saluent, de quelle façon ils mangent, de quelle manière les hommes et les femmes se parlent, etc. Sois curieux·se !
  • Pose des questions pour mieux comprendre la façon de voir, de faire, de percevoir de la population ;
  • Reste ouvert·e d’esprit, même devant des attitudes ou des pratiques qui peuvent te paraître choquantes ou curieuses: c'est l'occasion de comprendre, d'expérimenter d'autres cultures et modes de vie ;
  • Considère-toi comme un·e invité·e obligé·e ; la population t'accueille, montre lui de la gratitude et du respect ;
  • Respecte également les façons de faire : tenue vestimentaire, comportement sur les sites religieux, marques d’affection ;
  • Laisse une bonne impression : une expérience positive gardera la route ouverte pour les suivants ;
  • Quelles que soient les pratiques, protège l’environnement : évite le gaspillage de l'eau, ne dégrade pas les sites naturels.

Quelques exemples de comportements anodins pour nous mais qui pourraient constituer une marque d’irrespect ailleurs :

  • Montrer des marques d’affection entre partenaires ;
  • Toucher les enfants ;
  • Prendre des photos de personnes ou de lieux sans demander la permission ;
  • Garder ses chaussures dans certains lieux sacrés ;
  • Montrer du doigt.

Comme dit précédemment, sois un·e voyageur·se responsable !

D'autres conseils sur les voyages durables et responsables sur le site de la coopération belge 

Viens aborder tous ces thèmes et poser toutes tes questions durant une séance de « Préparation au départ » que nous organisons : inscris-toi