Continuer à m'investir

Ton expérience a été enrichissante et tu souhaites continuer à t'inverstir dans le secteur de la solidarité internationale? Quelques pistes :

Les micro-projets

  • Un microprojet ARES : une collaboration d'étudiants de Belgique avec des étudiants du pays où le projet pourrait avoir lieu. Le microprojet doit être encadrer par un prof de l'ULB et un prof de l'université du Sud. S'il est sélectionné, les tickets d'avion, matériel et per diem sont pris en charge par l'ARES. Plus d'infos
  • Un microprojet "indépendant" : tu peux décider de partir sans soutien financier de l'ARES. Les autres étudiant-e-s du projet et toi êtes dès lors libres de partir à la date de votre choix et sans obligation de devoir trouver des équivalents Sud. 

 





Projet Codepo 2016

Les cercles étudiants

Plusieurs cercles se sont créés avec pour but de sensibiliser la communauté universitaire à des thématiques de solidarité internationale (changement climatique, migration, agriculture famiale et durable, droits de l'homme... la liste est longue). C'est à la fois un bon moyen de t'investir parallèlement à tes études et ça enrichira également ton CV si tu souhaites travailler dans le secteur. Voici une liste non-exhaustive de ces cercles :

Association Etudiante d'Aide au développement (AEAD) 

Amnesty International ULB

Oxfam ULB

Trait d'Union Belgique

ULB Students with Refugees

Devenir bénévole

Tu peux également être bénévole pour une association ou une ONG au siège, telle que ULB-Coopération. Nous t'y accueillons à la périodicité que tu souhaites et pour le projet qui t'intéresse. N'hésite pas à nous contacter avec tes idées de projet ! ecc@ulb-cooperation.org 

Quelques projets mis en place par des bénévoles et des cercles:

Radioscope - Une émission radio qui aborde des thématiques de solidarité internationale

Soirée dégustation découverte - Repas "découverte culinaire" permettant la rencontre entre des personnes récemment arrivées en Belgique et des étudiant-e-s de l'ULB

Troc Day - Bourse d'échange de vêtements et objets sur le campus pour sensibiliser aux dérives de l'industrie du textile